Ti Zwézo - Connecte votre entreprise au potager

Encore quelques jours de farniente ?

Pourquoi ne pas profiter d'un peu de poésie à l'ombre de votre potager ?

Semis

Semez, semons, semez les amis,

Et récoltez la moisson de l'amour, l'ami

Même si la discorde sème le trouble sur le macadam.

Il y de l'amour en moi à récolter, madame.

Séparez le bon grain de l' ivraie.

Recrutons des rêveurs

Percevons, Interprétons, Ressentons.

Nous sommes capables de maîtriser notre avenir en écoutant nos ressentis.

Nous sommes une perpétuelle évolution de nous-même.

Notre interprétation du matin peut changer une heure plus tard.

Rêvons, Pensons, Créons.

Ne soyons pas un sous-produit de nous-même. Ne soyons pas un unique consommateur.

Tesla, Volta, Newton, Verne, Eiffel, Doyle, Orwell, Asimov et bien d'autres ont créé avant nous.

Recrutons des rêveurs pour un avenir meilleur.

semis

Vous reprendrez bien quelques accrostiches avant la sieste ?

ZOIZEAUX

Zen....

O !fait le beau!

Il fait magnifiquement beau

Zen...

Et pourquoi des zézaiements?

A tous moments!

Un x aussi! Sexué?

X fois Z donnent Y en ordonnée

Chaud

Ce n'est pas encore ça.

Hautes températures? Où ça?

A quand des bonnes températures pour se promener sur l'île du vert galant?

Une bouteille de champagne débouchée lors d'un pique-nique programmé.

Décider pour quand? Rien ne presse, il n'est pas trop TARD.

Esperluette

Ecrire ce mercredi, Et se poser aujourd'hui.

Pause, pour se ressourcer.

En profiter du temps qui passe, et contempler le temps qui passe

Repasse, rendre compte du temps.

Le voir évoluer, le voir se mouvoir,

Uniquement par le regard, une fois seulement,

En savourant l'instant présent, en sirotant un thé glacé.

Tout en imaginant une suite, tant à penser à corriger,

Toutes ses fautes d'incohérence, transition à conserver

Ecrire, et se RELIRE.

Onirique

Orphée nous a chanté de doux accents lyriques

Nourris nos rêves chimériques

Inventé des mondes ailleurs

Royaumes des cieux,

Idylliques et spécieux.

Quantités de rêves finissent par se réaliser

Une fois qu'on y croit, les sceptiques finissent de se gloser.

Ensemble, rêvons de mondes MEILLEURS.

Îles

Il nous arrive souvent de penser à y aller sans bagages. < /p>

Les événements d'actualité n'offrent qu'un pis-aller sans ambages< /p>

Et dans les îles, bonne humeur et un teint hâlé qui engagent à < /p>

S'en aller pour mieux REVENIR. < /p>

Enfants

Entre jeux de moue, de grimaces de rires généreux

Nous nous sommes retrouvés

Facétieux, joueurs, impétueux

Avec cette innocence de ses petits d'hommes.

Nous, les adultes oublions que dans leurs yeux

Toute cette vie rêvée

Se trouvent aussi dans nos âmes qu'on se veut oublieux.

Flots

Flonflons et belles chansons

Lampions et bonnes boissons

Ôtons nos chaussons et dansons

Toute la nuit, sans fatigue à l'unisson

Soyons POLISSONS

Esperluette

En ce dimanche musical et de repos, reproduire ce qui a été.

Se recycler, plutôt que de se gaspiller.

Pause, pour se ressourcer.

En profiter du temps qui passe, et contempler le temps qui passe.

Repasse, rendre compte du temps.

Le voir évoluer, le voir se mouvoir,

Uniquement par le regard, une fois seulement,

En savourant l'instant présent, en sirotant un thé glacé ou un café.

Tout en imaginant une suite, tout en pensant à se corriger,

Toutes ses fautes d'incohérence, transition à conserver

Ecrire, s'il en peut dire, et se relire.

Tous les articles